Surpoids - Obésité

 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), on définit le surpoids et l’obésité comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé. 

On utilise l'IMC (Indice de Masse corporelle) comme mesure simple pour estimer le surpoids et l’obésité chez les populations et les individus adultes. C'est un rapport entre le poids et la taille. (Poids(en kg)/Taille au carré (en m)). La norme se trouve à un IMC compris entre 18,5 et 25, Surpoids entre 25 et 30, et obésité au-delà de 30.

 

 

Comme dans le cas du traitement par l’alimentation, beaucoup de médecins n’ont pas le temps ou le savoir-faire nécessaires pour conseiller des patients au sujet d’un programme d’exercice personnalisé en fonction de leurs capacités et de leurs besoins particuliers. Les conseils d’un professionnel de l’exercice physique s’imposent. 


Toute activité doit prendre en compte la condition physique actuelle et les capacités physiques de la personne.


Selon les recommandations de l’OMS, pour les adultes âgés de 18 ans à 64 ans, l’activité physique englobe notamment les loisirs, les déplacements (par exemple la marche ou le vélo), les activités professionnelles, les tâches ménagères, les activités ludiques, les sports ou l’exercice planifié. 

 


On estime aujourd'hui qu'au moins 32% de la population française est en situation de surpoids et 14,5% en situation d'obésité. Avec un pic pour la tranche d'âge 55-64ans.

 

Les personnes en surpoids ont une probabilité plus grande de devenir diabétiques ou de développer une maladie cardio-vasculaire ou un cancer, une arthrose de hanche ou encore une dépression

 

Une perte de poids de 5 à 15% chez les personnes en surpoids ou obèses peut permettre : 

Mortalité : 

Diminution de 20% de la mortalité

Pression artérielle :

Baisse de l'hypertension artérielle

Diminution de 10 mmHg de la pression artérielle systolique / Diminution de 20 mmHg de la pression artérielle diastolique. 

Diabète de Type 2 :

Diminution de 50% de la glycémie à jeun.

Lipides Plasmatiques (Cholestérol) :

Diminution de 15% du cholestérol LDL (mauvais cholestérol)

Augmentation de 8% du cholestérol HDL (bon cholestérol)

Diminution de 30% des triglycérides 

 

  • Effectuer au moins 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée pendant 5 jours ou plus par semaine.
  • L’activité physique peut être faite en une session ou en plusieurs sessions d’au moins 10 minutes chacune.
  • Pour la personne obèse on recommande 45 à 60 minutes/jour d’activité physique d’intensité modérée, en particulier s’ils ne réduisent pas leurs apports énergétiques
  • Les personnes qui ont une obésité et qui ont perdu du poids devraient effectuer 60 à 90 minutes d’activité physique par jour pour éviter de reprendre du poids 

 


Encore plus de Conseils

  • Les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue.
  • L’activité d’endurance devrait être pratiquée par périodes d’au moins 10 minutes.

  •  Pour pouvoir en retirer des bénéfices supplémentaires sur le plan de la santé, les adultes devraient augmenter la durée de leur activité d’endurance d’intensité modérée de façon à atteindre 300 minutes par semaine ou pratiquer 150 minutes par semaine d’activité d’endurance d’intensité soutenue. 
  • Des exercices de renforcement musculaire faisant intervenir les principaux groupes musculaires devraient être pratiqués au moins 2 jours par semaine. 

Pour aller plus loin, retrouvez plus de détails grâce au rapport de la Haute Autorité de Santé en cliquant ici